Albums

-bESS-

bESS- (à l’origine brit ESSence) est un groupe français aux inspirations Brit pop. 

Bercé par The Divine Comedy et Radiohead, c’est sur scène que le quatuor fait ses armes enchaînant plus de 200 dates. Il se pose en studio pour enregistrer son premier Album. Everybody wants to have a good life se veut un hymne à la vie. Lyrique, mélodique et rocailleux. Le magazine ELLE loue leurs « mélodies envoûtantes » et Le Magazine Rock One les nommera parmi les meilleurs espoirs rock. 

Ils remportent la 1ère place du prix Ricard aux votes du public et enchaînent à 4 une tournée qui les mènera dans des grands Festivals français comme Musilac, Beauregard, Imaginarium et les Déferlantes. 

Ils enregistrent alors leur 2ème album Human, né de l’observation de ce monde où le beau et le laid se côtoient étrangement. André Margail rejoint le groupe sur ce 2ème opus pour apporter sa touche à la fois rock et aérienne. Guitariste incontournable de Niagara ou encore De Palmas, il a joué avec les plus grands : Jane Birkin, Jacques Higelin, Mark Knopfler… -bESS- partage alors la scène avec Supertramp. Avec Human,le groupe atteint plus de 20 000 fans sur les réseaux sociaux et le clip « Human » totalise à lui seul plus de 200 000 vues Facebook.  « Une Pépite Britpop atmosphérique, qui s’inscrit en droite ligne d’icônes pop » dixit Rolling Stone Mag. Krishoo (FFF) rejoint le groupe à la batterie pour la nouvelle tournée à venir.

Des origines anglaises avec une vie en France, c’est Shakespeare qui tend la main à Molière pour l’écriture du 3ème album. Ce nouvel album à paraître en février 2019 raconte l’amour, la vie à deux et le temps qui passe, sans oublier la beauté et les maux de ce monde…

Artwork et Crédit photo : Aurélien Richter et Kévin Froly

Vidéos

News

Actualités facebook

6 jours

BESS

youtu.be/7LD-KIrWwa0 Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

7 jours

BESS

Aujourd’hui pour le Black Friday je ne vous vends rien mais je vous offre cette reprise qui me tient à cœur…
Il y a 26 ans je restais médusé devant un concert acoustique de Thom Yorke et Johnny Greenwood dans une librairie de Nancy… la parenthèse ça s’appelait il me semble, cette rencontre, notre longue discussion après le concert devait changer le reste de ma vie. Je les ai suivis sur leur première tournée française…
Je me rappelle ses longs cheveux blonds et sa chemise rayée en mode beetle juice au ciné 3000 à Maxeville, le casino de Paris en première partie de james, les eurockeenes de Belfort, Thorout-Werther en Belgique et j’en passe. Je criais haut et fort à qui voulait l’entendre que c’était le meilleur groupe du monde. Pablo honey était devenu mon disque de chevet… the bends…mon hymne… j’ai versé mes premières larmes sur ok computer, je ne pouvais plus faire un concert sans chanter fake plastic trees et je voulais qu’on chante exit music à mon enterrement. Alors voilà, 26 ans après rien a changé. Ils sont devenus un des meilleurs groupes du monde, ou un des plus fascinants ( une de mes rares prédictions à s’être avérée juste) et je voulais en profiter pour chanter cette chanson bien bien avant mon enterrement, une pâle copie de l’originale mais tellement de bonheur à la jouer et à la transmettre à mes enfants.
Je vous embrasse fortIl y a 26 ans je restais médusé devant un concert acoustique de Thom yorke et Johnny Greenwood dans une librairie de Nancy… la parenthèse ça s’appelait il …
Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Contact

Contacter bESS
06 62 12 24 14
bESS management

Téléchargez  -bess- dossier de presse septembre 2019

Retrouvez-nous sur :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

[recaptcha]

Fermer le menu
×
×

Panier